Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Unité de méthanisation qui produit du biogaz grâce à des déchets renouvelables.
Unité de méthanisation qui produit du biogaz grâce à des déchets renouvelables.

Les déchets renouvelables : source d’électricité verte et de biogaz

D’après le ministère de la Transition écologique, « En 2018, la France a produit 342,4 millions de tonnes (Mt) de déchets » . Certains de ces déchets permettent de produire de l’électricité verte ou du chauffage ! Le recyclage des déchets renouvelables est une source d’énergie.

Quelles ordures peut-on récupérer ? Comment sont-elles valorisées ? C’est parti pour un petit voyage au cœur des poubelles ! ♻️

Qu’entend-on par déchets renouvelables ?

Certaines ordures ménagères ainsi que certains déchets issus des industries peuvent faire l’objet d’une valorisation. Il s’agit de rebuts recyclables comme : 

  • Le carton et le papier, 
  • Le verre,
  • Certaines matières plastiques. 

Il est également possible d’utiliser de la matière organique dans certains procédés.

Les différents modes de valorisation

Produire de l’énergie, c’est comme la cuisine ! En fonction du résultat attendu, on fait appel à des ingrédients différents et des techniques de préparation variées. Découvrons les technologies utilisées.

1. L’incinération

Première méthode, l’incinération. Concrètement, il s’agit de transformer les déchets en les brûlant pour créer de la chaleur pour les réseaux urbains ou pour fabriquer de l’électricité verte. C’est la technique la plus utilisée. Dans l’Union européenne, d’après Véolia : « 19 % des déchets municipaux sont incinérés avec valorisation énergétique. »

2. La pyrolyse

La pyrolyse est une forme de combustion particulière. Vous vous souvenez des cours de physique-chimie de 5ème B ? Pour obtenir une flamme, il faut : 

  • un combustible, nos déchets dans le cas actuel ; 
  • un comburant, en général de l’oxygène ; 
  • une température d’ignition. Une température assez haute pour que le combustible puisse prendre feu. 

La pyrolyse vient supprimer le comburant. Dans cette méthode, on porte à très haute température des déchets dans des centres qui ne contiennent pas d’oxygène. Cela a pour effet de générer la production d’un gaz de synthèse sous forme gazeuse ou liquide.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

3. La méthanisation

La méthanisation permet comme son nom l’indique de créer du méthane. Le méthane, ce n’est autre que le petit nom scientifique du gaz naturel avec lequel nous nous chauffons. 

Comme l’explique Téréga, le gestionnaire du transport de gaz dans le Sud-Ouest « La méthanisation est un procédé naturel qui fonctionne selon le principe de digestion anaérobie ». Pour faire simple, une unité de méthanisation, c’est une sorte d’estomac de vache en grandeur XXL. Dans ces grandes cuves appauvries en oxygène et closes, on laisse fermenter des déchets organiques issus de l’agriculture le plus souvent ou des stations d’épuration.

Cette fermentation produit du biogaz. C’est pourquoi on parle aussi de « gazéification ». Ce gaz renouvelable peut servir à des fins de cuisson, de production d’eau chaude sanitaire ou encore à se chauffer. En France, à l’heure actuelle, le biométhane représente environ 1 % de la consommation nationale de gaz.

🐮 Chez Ekwateur, on est vachement fiers d’avoir été l’un des premiers fournisseurs à proposer du biogaz aux ménages. Si vous souhaitez participer à la transition énergétique, on vous laisse jeter un œil à notre offre de biogaz. Notre gaz vert est 100% français !

4. La fabrication de combustibles solides de récupération (CSR)

Les combustibles solides de récupération sont des déchets broyés que l’on peut utiliser pour produire de la chaleur industrielle. Comme l’explique l’Ademe, ils « sont préparés à partir de déchets non dangereux solides de façon à permettre une valorisation énergétique performante ». Ils interviennent souvent en remplacement d’énergies fossiles.

Production d’énergie à partir de déchets : où en est la France ?

Selon les Chiffres clés des énergies renouvelables du ministère de la Transition écologique, la France a pu produire 7 TWh d’énergie verte grâce à ses déchets en 2019. Cela reste relativement peu. Pour vous donner un ordre de grandeur, la France a consommé 424 TWh en 2020. 

Toutefois, les chiffres sont amenés à évoluer. La France ambitionne de porter à 32 % la part des énergies renouvelables dans sa consommation brute d’énergie à horizon 2030. Les filières de valorisation des déchets, notamment le secteur du biogaz, devraient accélérer leur développement. Selon l’Ademe, il serait possible de couvrir 100% de nos besoins en gaz naturel par du gaz renouvelable d’ici 30 ans.

Peut-on produire soi-même son gaz vert ?

Si la récupération de déchets urbains recyclables se fait plutôt à l’échelle d’une collectivité, d’une exploitation agricole ou même d’une industrie, il est possible de le réaliser à son domicile

Dans une optique de réduire la facture d’énergie, cela peut s’avérer intéressant. En effet, il existe des petites unités de méthanisation domestiques à installer dans le jardin. Certains modèles sont reliés à une gazinière et vous permettent de recycler vos déchets organiques comme des épluchures, pour cuisiner. 

D’autres dispositifs permettent de créer de l’électricité en alimentant un groupe électrogène. Cette solution est particulièrement intéressante pour les sites isolés, non raccordés au réseau électrique. Elle peut entrer en complémentarité avec des panneaux solaires photovoltaïques. Le jour, lorsque les panneaux solaires produisent, on utilise l’énergie solaire pour s’éclairer. À la tombée de la nuit, le groupe électrogène prend le relais.

Vous voulez en savoir plus sur la transition énergétique et les énergies renouvelables

Offre de biogaz : comment choisir son contrat de gaz vert ?

Offre de biogaz : comment choisir son contrat de gaz vert ?

Le 29.09.2022Lire l'article
Y a-t-il une pénurie de granulés de bois en France ?

Y a-t-il une pénurie de granulés de bois en France ?

Le 31.08.2022Lire l'article
Biogaz et biométhane : que signifient ces deux termes ? Quelle différence ?

Biogaz et biométhane : que signifient ces deux termes ? Quelle différence ?

Le 23.03.2021Lire l'article