Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Electricité
Comprendre et réduire ses dépenses de chauffage
Comprendre et réduire ses dépenses de chauffage

Dépenses en chauffage : montant et optimisation de la facture

🥵 Chaud devant ! La facture d’énergie est arrivée et avec la remise en route des radiateurs, elle est élevée. Les dépenses en chauffage constituent une part importante de votre budget énergie. Quel est le montant qui y est alloué ? Comment réduire sa consommation d’énergie ?

Ekwateur a fait chauffer ses méninges pour vous apporter ses conseils !

Dépense de chauffage : quelle part dans la facture d’énergie ?

Qui dit dépenses, dit budget et qui dit budget, dit chiffres. On commence donc par quelques chiffres ! Selon le ministère de la Transition écologique, « En 2019, les ménages ont dépensé en moyenne 1 602 € en énergie pour leur logement »

Bien entendu, toute l’énergie consommée n’est pas liée au chauffage. Toutefois, il faut savoir que ce poste se taille la part du lion. D’après l’Ademe, les dépenses de chauffage représentent 66% de notre facture énergétique.  

66% x 1 602 = 1 057,32€

En moyenne, les dépenses annuelles en chauffage d’un ménage sont donc de 1 057, 32 €. On peut penser qu’elles sont plus élevées à l’heure actuelle du fait de la hausse des prix liée à la crise de l’énergie. Pour calculer cela avec précision à l’échelle nationale, il faudra attendre l’édition 2022 des chiffres clés de l’énergie du ministère de la Transition écologique. 

Une facture de chauffage qui varie selon l’énergie utilisée

Si la facture moyenne est de 1 057, 32 €, il faut savoir quelle varie selon l’énergie utilisée. Du plus cher au moins cher, voici les dépenses de chauffage selon la source d’énergie du logement :

  • le fioul, 1 913 euros à l’année ; 
  • l’électricité, 1 802 euros par an 
  • Le gaz naturel, 1 446 euros par an ; 
  • Le bois, 759 euros par an. 

Énergie renouvelable, le bois est donc la solution de chauffage la plus économique pour les ménages. 

Comment optimiser les dépenses de chauffage ?

La facture de chauffage vous paraît trop salée ? Qu’à cela ne tienne ! Voici quelques conseils pour faire des économies d’énergie.

1. Baisser la température du logement 

Tout d’abord pour bien se chauffer, il convient de choisir une température adaptée. Pour la majorité des Français-es, la température idéale est de 20,2°C à l’intérieur. Beaucoup, pas beaucoup ? Plutôt un peu trop. Dans une optique de sobriété énergétique, le gouvernement demande aux ménages de ne pas dépasser 19°C chez eux.

Plus spécifiquement, pour atteindre la température idéale, il faut régler le thermostat pièce par pièce. L’Ademe recommande : 

  • 19°C dans les pièces à vivre ; 
  • 17°C degré dans les chambres ; 
  • 22°C dans la salle de bain en cours d’utilisation. Une fois sorti de la douche, vous pouvez repasser le chauffage à 17°C. 

C’est le juste milieu pour gagner en confort et réduire sa consommation énergétique. Pensez qu’un degré de moins au radiateur (ou sur votre plancher chauffant 😊) permet de réaliser jusqu’à 7% d’économies sur les dépenses de chauffage. Ça vaut le coup d’investir dans des chaussettes en laine et un plaid ! 😉

2. Bien entretenir ses appareils de chauffage

On ne le dira jamais assez, mais l’entretien des appareils de chauffage est primordial pour conserver leurs performances. Un équipement de chauffage mal entretenu peut induire 8% à 12% de surconsommation. Alors, comment procéder à la maintenance ? Cela dépend de votre mode de chauffage.

Certains appareils nécessitent une révision annuelle effectuée par un-e professionnel-le. C’est le cas de la chaudière à gaz, de la chaudière à fioul et des appareils de chauffage au bois. Cet entretien permet d’éviter les intoxications au monoxyde de carbone, un gaz létal inodore et incolore.

Les pompes à chaleur, de leur côté, impliquent une révision tous les deux ans. Cette opération doit également être réalisée par un-e technicien-ne qualifié-e.

Pour les radiateurs électriques, on pense régulièrement à les dépoussiérer. En effet, une couche de poussière fait barrage à la diffusion de la chaleur. Elle peut donc faire augmenter vos dépenses de chauffage. 

3. Fermer les volets la nuit

Les fenêtres peuvent représenter jusqu’à 15% des déperditions thermiques d’une maison. Afin de lutter contre ces gaspillages énergétiques, il convient de fermer les volets la nuit. Selon l’Ademe, cela permet de diminuer de 60% les pertes de chaleur liées à la fenêtre

Pour aller plus loin, vous pouvez doubler les volets de rideaux épais. Ils viendront compléter l’action des volets et vous permettront de dormir au chaud et dans le noir. Sweet dreams ! 😴

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

4. Utiliser un thermostat connecté

La domotique a révolutionné nos intérieurs. Et, elle peut nous aider à optimiser les dépenses de chauffage. En installant un thermostat connecté, il est possible d’adapter la température du logement à notre emploi du temps. On peut donc baisser un peu le chauffage en journée lorsque l’on est absent-e et le remonter un peu avant notre heure d’arrivée.

Les thermostats connectés s’adaptent à tout type d’appareil (gaz, chauffage au bois, etc.). Chez Ekwateur, nous avons développé un thermostat spécial pour les radiateurs électriques : le thermostat Narco. Il vous propose de participer à l’équilibre du réseau par le biais de l’effacement. Ça ne vous paraît pas très clair ? Laissez-nous vous expliquer.

L’électricité ne peut pas se stocker à grande échelle. Il faut la consommer au moment de la production. Lorsque le réseau fait face à un pic de demande, RTE peut faire jouer les capacités d’effacement. L’effacement consiste à réduire ponctuellement la consommation d'énergie nationale pour éviter le black-out, la panne généralisée, en arrêtant certaines activités. C’est là que vous intervenez, ou plutôt que Narco intervient. Vos radiateurs électriques et ceux des autres ménages équipés de Narco sont mis en sommeil pendant quelques minutes. La consommation diminue sur le réseau. De votre côté, la coupure est trop brève pour faire perdre quelques degrés à votre logement. En plus, cela se traduit par une réduction de 15% des dépenses de chauffage à l’année. Pas mal, qu’en dites-vous ?

5. Faire des travaux d’isolation

En outre, pour diminuer votre consommation énergétique, vous pouvez faire des travaux d’isolation. Cela consiste à renforcer l’étanchéité du logement pour éviter à l’air chaud de s’échapper. Pour bien isoler, il faut procéder par zone. Vous devez penser à l’isolation : 

  • Des combles (jusqu’à 30% des pertes de chaleur selon l’Ademe) : 
  • Des murs (jusqu’à 25% des déperditions thermiques) ; 
  • Des fenêtres (jusqu’à 15% des gaspillages énergétiques) ; 
  • Des sols (jusqu’à 10% d’économies d’énergie). 

Les travaux d’isolation font partie de ce qu’on appelle la rénovation thermique. Ils permettent d’améliorer les performances de votre logement. Conséquences ? Des dépenses de chauffage qui diminuent et un confort qui augmente ! 😊

6. Changer de système de chauffage

Enfin, last but not least, le changement du dispositif de chauffage. En effet, si votre système de chauffage est obsolète, il est grand temps d’en changer. Pour ce faire, rien ne vaut un appareil de chauffage aux énergies renouvelables. En la matière, plusieurs alternatives s’offrent à vous : 

  • La chaudière biomasse ; 
  • La pompe à chaleur ; 
  • Le système solaire combiné. 

Pour savoir vers quel dispositif vous tourner, vous pouvez faire un point avec un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Iel vous dira quel est l’équipement le plus adapté à votre logement. Passer par une entreprise RGE, vous permet aussi de bénéficier d’aides financières à la rénovation comme MaPrime Rénov’ ou la Prime Énergie Ekwateur, lancée dans le cadre des CEE (Certificats d’Économies d’Énergie). Cela permet de faire baisser le montant des travaux ! 

Voilà, après lecture de cet article vous savez tous sur les dépenses en chauffage et la manière de les minimiser. Vous voulez faire toujours plus d’économies d’énergie ? Voici quelques conseils pour réduire les dépenses d’éclairage ! À tout de suite sur cet autre article ! 😉

Vous voulez en savoir plus sur la consommation d'énergie ?

Comment financer ses travaux d’isolation de A à Z ? 

Comment financer ses travaux d’isolation de A à Z ? 

Le 07.12.2022Lire l'article
Comment calculer sa consommation électrique moyenne ?

Comment calculer sa consommation électrique moyenne ?

Le 11.04.2022Lire l'article
Induction ou vitrocéramique : une si grande différence de consommation ?

Induction ou vitrocéramique : une si grande différence de consommation ?

Le 22.03.2022Lire l'article