Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Qu’est-ce qu’un kit solaire ?

Le kit solaire en autoconsommation est un équipement composé de panneaux solaires photovoltaïques ayant pour objectif de produire de l'électricité à des fins d’utilisation domestique.

Un kit solaire permet ainsi de couvrir une partie des besoins courants en électricité grâce aux énergies renouvelables et de réduire son recours au réseau public d’électricité.

À quoi sert un kit solaire ?

Les kits solaires servent avant tout à produire sa propre électricité photovoltaïque grâce à l’énergie solaire 😉. Cela permet d’alimenter les différents appareils de la maison en électricité.

Ils procurent également de nombreux avantages :

  • Economies sur la facture d’énergie ;
  • Baisse de la consommation d’électricité du réseau public ;
  • Satisfaction d’être plus autonome ;
  • Fierté de faire un geste pour la planète en participant au développement des énergies renouvelables ;
  • Adopter un comportement plus sobre énergétiquement grâce à une meilleure conscience de sa consommation.
Un dessin d'un panneau solaire d'un kit solaire

Quels sont les différents types de kits solaires ?

Il convient de distinguer deux principaux types de kits: le kit solaire autonome et le kit solaire utilisé pour de l’autoconsommation.

Qu’est-ce qu’un kit solaire autonome ?

Dans le cas d’un système solaire autonome, le recours au réseau est inexistant comme dans le cas des maisons autonomes. Le kit contient nécessairement une batterie pour faire face aux périodes creuses de production d’électricité et vivre en toute autonomie.

Le régulateur solaire, aussi appelé contrôleur de charge, peut être un complément intéressant pour optimiser la charge de la batterie.

Qu’est-ce qu’un kit solaire pour de l’autoconsommation ?

Dans le cas du kit solaire pour de l’autoconsommation, le but recherché n’est pas l’autonomie car le recours au réseau d’électricité reste indispensable. Le but est avant tout d’optimiser la production de sa propre électricité pour limiter le recours au réseau.

À noter qu’il existe aussi des petits kits dont l’utilisation principale est de charger les téléphones ou d’alimenter de petits appareils électroniques. Ce type de kit contient généralement un panneau solaire, un adaptateur USB, un câble et éventuellement une ou plusieurs batteries.

Dans la suite de cet article, nous allons plus particulièrement parler des kits utilisés à des fins d’autoconsommation.

Que contient un kit solaire ?

Le kit proposé par ekWateur contient les éléments suivants :

  • Un panneau solaire ;
  • Un onduleur qui est indispensable pour transformer le courant continu, qui est produit par le panneau solaire en courant alternatif pour qu’il soit utilisable à la maison ;
  • Une structure de montage ;
  • Un compteur Wi-fi permettant de mesurer la production ;
  • Les câbles et outils nécessaires pour le montage ;
  • Un tableau de protection avec disjoncteur différentiel et parafoudre.

Il ne contient pas de batterie de stockage car, comme évoqué plus haut, l’objectif de ce kit n’est pas d’être autonome vis-à-vis du réseau. De plus, la problématique de stockage et de gestion d’un éventuel surplus n’intervient qu’après l’installation de plusieurs kits.

Comment fonctionne un kit solaire ?

Les cellules du panneau solaire, contenues dans le kit solaire, récoltent les rayons de soleil. L’onduleur branché au panneau permet ensuite de convertir le courant continu en courant alternatif utilisable par les appareils électriques de votre logement. Grâce au câble branché dans la prise, l’électricité est alors injectée dans le réseau domestique, ce qui permet d’alimenter les différents appareils en commençant par ceux les plus proches du panneau solaire.
Dans le cas où vous produisez davantage que vous ne consommez, le surplus d’électricité est injecté sur le réseau. À l’inverse, si vous consommez davantage que vous ne produisez, le réseau prend le relais pour alimenter votre logement.

Comment raccorder mon kit au réseau électrique ?

Pour alimenter votre logement, il vous suffit de brancher votre kit dans une prise simple, tout comme vous branchez votre four, votre machine à laver ou tout autre appareil nécessitant d’être alimenté en électricité. Dans ce cas, il vous suffit d'une CACSI (Convention d’Autoconsommation sans Injection), qui est une simple déclaration sans injection quand le surplus est faible. Cette démarche est incluse dans l'abonnement ekWateur 😉.

Pour raccorder votre kit au réseau public et valoriser votre éventuel surplus, il vous faut faire une demande de raccordement auprès d’ENEDIS et signer un CRAE (Contrat de Raccordement, d’Accès et d’Exploitation).

Toutefois, gardez en tête que la problématique de gestion d’un éventuel surplus n’est à prendre en compte qu’à partir d’une certaine puissance : vous ne devriez pas avoir de surplus avant l’installation de 3 ou 4 kits.

Où installer un kit solaire ?

Pour le mettre en fonctionnement, il suffit de poser votre kit au sol, dans un endroit bénéficiant d’une bonne exposition au soleil puis de le brancher. Si vous vivez en appartement, l'installation du kit solaire sur le balcon est une bonne option si celui-ci est bien exposé.
À noter que le kit peut aussi être installé sur un toit, en surimposition. Néanmoins, cette option est à éviter pour des raisons de sécurité. Mieux vaut faire appel à un installateur de panneaux solaires dans ce cas-là pour éviter tout accident.

Concernant les démarches administratives, vous devez faire une demande de raccordement. Si l’installation photovoltaïque se fait en toiture, à plus d’1,80 m de hauteur ou en zone classée, il faudra également la déclarer à la mairie de votre commune.

Faut-il être bricoleur pour l’installation d’un kit solaire ?

Installer un kit solaire soi-même demande quelques aptitudes en bricolage ! Il est en effet indispensable de prendre des précautions afin de veiller à sa propre sécurité et de ne pas faire de dégâts sur le toit ou dans son logement. 

 L’installation d’un kit sur le toit nécessite de prendre garde à ne pas compromettre l’étanchéité. Pensez également à bien vous attacher pour votre sécurité.
Les vendeurs de kits solaires fournissent généralement une notice d’explication pour installer des panneaux solaires de manière sûre.
Si vous n’êtes pas bricoleur, vous pouvez faire appel à l’un des nombreux installateurs agréés RGE pour l’installation de vos panneaux solaires. Ce n’est certes pas le même prix, néanmoins vous achetez votre tranquillité. Sinon, faites l’installation de votre kit directement au sol si cela est possible.

Quelles assurances s’appliquent pour les kits solaires ?

Installer un kit solaire soi-même a un impact sur les assurances. Vu que c’est vous qui vous chargez de l’installation, vous ne pouvez pas bénéficier de la garantie de parfait achèvement, de la garantie biennale et de la garantie décennale.

Ces garanties sont applicables uniquement aux installations photovoltaïques réalisées par un professionnel.

Vous pouvez toutefois faire un avenant à votre assurance habitation pour couvrir certains risques à condition de déclarer votre kit solaire à votre assureur et de le faire contrôler par un professionnel.

offre d'énergie renouvelable

Comment suivre la production de ses panneaux solaires ?

Un outil de suivi de la production est généralement fourni avec le kit. Chez ekWateur, nous vous fournissons un outil qui vous permet de voir en temps réel la production en électricité de vos panneaux photovoltaïques. 

Voilà, vous maîtrisez désormais le kit solaire jeune padawan. Il ne vous reste plus qu’à lire notre article sur comment choisir un kit solaire pour passer à l’action 😉.