Logo Ekwateur
Une maison avec un chauffage solaire
Une maison avec un chauffage solaire

Comment chauffer sa maison grâce au solaire ?

Le soleil ! Qui n’aime pas la douce caresse de l'astre de lumière sur sa peau ? Même si c’est vrai que cela peut donner un coup de chaud ! Et bien justement, en plus de faire les beaux jours (littéralement) de notre planète, le soleil est un excellent moyen de chauffer nos maisons ! Découvrons ensemble les différentes façons de chauffer sa maison grâce au solaire. ☀️


Le solaire, des solutions pour chauffer la maison

Le chauffage solaire peut avoir plusieurs fonctions dans la maison. Il peut ainsi être utilisé pour augmenter la température de l’air ambiant intérieur en hiver, chauffer l’eau de la douche, du lave-vaisselle ou encore du lave-linge. On peut même s’en servir pour chauffer une piscine !

De nos jours, le solaire peut donc remplacer les autres systèmes de chauffage, ce qui en fait un excellent moyen de produire de l’électricité en laissant notre planète se reposer pendant que la grosse étoile qui brûle fait tout le travail.

Chauffer sa maison grâce au solaire : mode d’emploi

L’utilisation du solaire est une solution économique et écologique qui a de l’avenir (les astronomes estiment qu’il reste 5 milliards d’années de vie au soleil, de quoi rentabiliser nos panneaux solaires, n’est-ce pas), et il est donc recommandé de passer à ce type d’énergie, notamment par l’État français qui encourage l’installation de panneaux solaires photovoltaïques pour se chauffer ou se fournir en électricité.

Les différents types de chauffage solaire

Si certaines habitations spécialement conçues peuvent se chauffer sans chauffage, au solaire passif, en emmagasinant directement la chaleur du soleil au travers d'immenses baies vitrées dans des pièces généralement rondes et dotées d’une isolation parfaite, nous ne sommes pas tous les méchants des films de la saga James Bond. Il est donc nécessaire d’avoir des solutions plus réalistes pour se chauffer au solaire. 😉

Le solaire photovoltaïque

Le fonctionnement d'une installation photovoltaïque a fait ses preuves : il peut ainsi être un moyen détourné de produire de la chaleur à domicile en alimentant les chauffages électriques ou les pompes à chaleur qui sont également alimentées par de l'électricité. En reliant les panneaux solaires photovoltaïques au système électrique principal avec un onduleur, ceux-ci seront à même de produire une partie de l'électricité pour vous chauffer. Bien entendu, cette énergie solaire peut être utilisée pour alimenter vos appareils électriques et lire nos merveilleux articles de blog sur le net. 😉 Une solution qui peut être couplée à un système de chauffage solaire thermique.

Si cette énergie semble idéale, elle est relativement coûteuse et requiert beaucoup de place, même si des solutions pour installer des panneaux solaires quand on vit en appartement existent. Il existe également de nombreuses aides de l’État pour vous aider à mettre en place des panneaux solaires chez vous !

Le solaire thermique

Le principe de l'énergie solaire thermique est simple : des panneaux (ou autres) exposés aux rayons du soleil (sur une toiture photovoltaïque ou sur un mur vertical) emmagasinent de la chaleur qui est transmise à un fluide qui les traverse. Ce fluide chauffé circule ensuite vers les émetteurs de chaleur. Pour ce qui est du solaire thermique, il y a toujours un ballon qui sert à stocker l'eau chauffée par les panneaux solaires, ici, on ne parle pas de système solaire combiné car l'eau chaude produite est exclusivement dédiée au chauffage.

Le fluide comme les émetteurs de chaleur varient en fonction de l'installation.

À voir ausi

Le kit solaire bi-facial pour bien débuter en autoconsommation

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) fonctionne selon ce principe de l’énergie solaire thermique pour chauffer l’eau du ballon d’eau d’une maison. Le liquide caloporteur chauffe en général un serpentin de cuivre dans le ballon, ce qui permet le transfert de chaleur.

Le Système Solaire Combiné

Le système solaire combiné (SSC) permet de réchauffer l’eau, mais aussi l’air ambiant. Plus complexe, il peut être branché sur un système de chauffage au sol ou sur un ballon d’eau qui distribue la chaleur via les radiateurs à eau chaude. Cette solution permet aussi d’alimenter les appareils ménagers requérant de l’eau chaude et qui consommeront moins d'électricité (et permettront donc des économies d'énergie) car ils n’auront pas à chauffer eux-mêmes l’eau.

Pour ce système, le plancher solaire chauffant est une solution très efficace. Le plancher solaire direct (PSD) consiste en un circuit de tubes qui passent des panneaux solaires thermiques au sol avec une distribution directe de la chaleur. 

Si refaire tout le sol d’une maison n’est pas forcément l’idée la plus emballante, le plancher solaire combiné (PSC) permet de transférer la chaleur à un ballon tampon qui la diffuse dans le sol, mais aussi dans l’eau pour augmenter la température des sanitaires.

Le solaire aérovoltaïque, une solution hybride

Fusion entre le solaire thermique et le solaire photovoltaïque, le solaire aérovoltaïque permet de produire de l'électricité solaire et de la chaleur dans un même panneau solaire. Si la surface est composée de matériaux produisant de l'électricité, l'intérieur est quant à lui chargé d'emmagasiner de la chaleur. Grâce à la chaleur qu’il produit naturellement, le panneau photovoltaïque participe au chauffage de l’habitation.

Les systèmes de circulation

La grande majorité des installations de chauffage solaire utilise de l'électricité pour assurer le mouvement des fluides dans les tubes. Si cela n’est pas très gênant en cas d’utilisation de panneaux aérovoltaïques, cela reste de la consommation électrique inutile. En plaçant le chauffe-eau solaire au-dessus des panneaux thermiques, l’eau chaude montera naturellement par convection vers le ballon de stockage, avant de redescendre une fois refroidie vers les panneaux. Et oui, la poussée d’Archimède permet aussi de faire des économies ! 😎

À lire aussi

Passez à l'autoconsommation solaire avec Ekwateur

Un système d’appoint nécessaire

Bien entendu, le solaire porte bien son nom. En cas de mauvais temps, d’un faible ensoleillement, ou de domiciliation en Bretagne (les clichés ont parfois la dent dure), il sera bien difficile de se chauffer exclusivement grâce à l'énergie solaire, surtout pour les installations solaires combinées. Quel que soit le type d’installation, il est donc nécessaire d'avoir un système de chauffage d'appoint, comme une chaudière (ou une pompe à chaleur alimentée par l'électricité produite par vos panneaux 😉), qui puisse prendre le relais si la chaleur produite par les panneaux n’est pas suffisante. 🌥️

Aujourd'hui, la plupart de ces systèmes d’appoint sont automatisés, si bien qu’il n’est pas nécessaire de changer manuellement entre les deux utilisations du chauffe-eau ou du système de chauffage. Si la chaleur produite n’est pas suffisante, un poêle à granules ou un chauffe-eau électrique pourra donc s’activer automatiquement. Dès que la chaleur sera revenue au niveau minimal, le système d'appoint s’éteindra à la faveur du chauffage solaire.

Les démarches et conseils pour chauffer sa maison grâce au solaire

Il est important de connaître quelques points avant d’entamer les travaux pour se chauffer grâce au soleil.

Faire une déclaration de travaux à la mairie

Avant même de commencer, il faut bien entendu faire une déclaration de travaux auprès de la mairie. Cela ne pose en général aucun problème, sauf si on habite dans une zone classée au patrimoine historique. Dans ce cas, l'aval de l’Architecte des Bâtiments de France est nécessaire. Celui-ci délivrera un permis de travaux pour confirmer sa décision.

Faire installer les panneaux par des professionnels qualifiés RGE

La mention RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) permet d'identifier les entreprises et les artisans spécialisés dans la rénovation énergétique. Cela garantit leur savoir-faire, travail de qualité, des conseils avisés pour le devis et le type d’installation à privilégier et permet d’être éligible au dispositif CEE et ma prime rénov (on vous en parle dans cet article sur les primes à la rénovation énergétique). Si l’installation n’est pas faite par un artisan ou entreprise RGE, vous ne serez pas éligible aux aides. 

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez une sélection d’articles sur la transition énergétique.

Installer le ballon d'eau chaude près des panneaux

Plus le ballon de stockage est proche des panneaux, moins la perte de chaleur sera grande au moment du transfert. Plus encore, les canalisations permettant ce transfert seront bien plus courtes et donc moins coûteuses.

Si le chauffage solaire ne peut pas complètement couvrir les besoins d’une grande habitation, c’est un excellent moyen de réduire sa facture d'électricité tout en favorisant l'émergence des énergies renouvelables. Quand les différentes crises peuvent faire craindre des disparités dans la distribution de certaines énergies comme le gaz, le soleil est présent partout et appartient à tout le monde. Avec quelques milliards d’années de vie devant lui, il demeure une des meilleures solutions pour produire de l'électricité, mais surtout nous réchauffer, comme il l’a toujours fait, même si parfois ses rayons sont un peu trop brûlants ! ⛱️

Si vous voulez en savoir plus sur l'énergie solaire et l'autoconsommation solaire voici quelques articles juste pour vous ! 😉

À lire aussi

Tout savoir sur l'interdiction de remplissage des piscines en 2023

Sources


https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/travaux/chauffage-solaire 

https://fondschaleur.ademe.fr/ 

Nos derniers articles de la catégorie

Voir plus d'articles