Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Biométhane : quel est donc ce gaz renouvelable ?

Le biométhane, c’est quoi ? Quelle différence avec les autres types de gaz ? Comment le produit-on ? Et quels sont les avantages et inconvénients du biométhane ? Si vous vous sentez perdus dans toutes ces appellations étranges et ces questions compliquées, c’est normal. Le monde du gaz est assez technique et ce n’est pas grave, car c’est notre métier ! En tant que fournisseur alternatif de gaz, on vous explique donc ce qu’est le biométhane.

10 décembre 2020

Qu’est-ce que le biométhane ?

Le biométhane est un mélange gazeux d’origine renouvelable, quasi exclusivement composé de méthane, que l’on utilise comme une source d’énergie notamment pour produire de la chaleur. C’est exactement le même principe que le gaz que l’on utilise chez soi dans la chaudière au gaz : on le fait brûler via le système de chauffage et il permet de chauffer de l’eau qui circule ensuite dans nos canalisations ou nos radiateurs.

Une bouteille de biométhane ou gaz vert

Composition du biométhane : comment est-il produit ?

Contrairement au méthane dérivé des combustibles fossiles qui est simplement pompé du sol, le biométhane, quant à lui, est une énergie renouvelable produite à partir de la dégradation de déchets organiques. Vous savez… ces déchets d’origine végétale ou animale comme les déchets verts, les ordures ménagères, les déchets agricoles (lisiers, fumiers), les déchets agroalimentaires ou encore les déchets industriels.

Une vache qui aide à la production de biométhane avec ses déjections

Ce procédé a lieu dans des décharges ainsi que des usines de biométhane. La réaction qui permet la création du biométhane est naturelle et existe probablement depuis le big bang (oui, on remonte jusque-là 😉). En effet, ces deux méthodes reposent sur la digestion anaérobie (donc digestion privée d’oxygène) par des microbes anaérobies (qui évoluent dans un environnement sans oxygène). Cette réaction s’opère de façon naturelle dans la nature. Néanmoins, n’allez pas croire que ces microbes sont capables de créer du méthane pur. En effet, ils produisent également du dioxyde de carbone et d’autres types de gaz en plus du méthane. Il est donc essentiel de procéder à un traitement appelé épuration afin que le biométhane puisse être utilisé au sein du réseau de gaz naturel ainsi que comme carburant. Le biométhane est, par ailleurs, bien meilleur pour l’environnement que le gaz naturel.

Un processus naturel

La production de biométhane dans les usines suit principalement le processus naturel de production de méthane. Ces usines collectent puis stockent un certain nombre de déchets et matières organiques. Une fois récupérés, ces déchets sont triés, préparés et envoyés dans une unité de méthanisation. Ils seront ensuite déposés dans de grands réservoirs hermétiques (donc sans oxygène) qui permettent le développement des fameux microbes anaérobie. Dans ces grandes cuves, ils seront mélangés et chauffés, ce qui va produire, sous l’effet de la fermentation, un premier mélange de gaz.

Une planète plus verte grâce au biométhane

Traitement et épuration avant injection sur le réseau

Attendez, ce n’est pas tout à fait fini car ce mélange appelé biogaz est, pour le moment, énergétiquement pauvre. Pour qu’il soit utilisable, il est épuré afin d’éliminer les impuretés et les composants indésirables, odorisé (oui, oui, on connaît tous cette fameuse odeur de gaz qui est en réalité une odeur ajoutée et non son odeur naturelle) et contrôlé. Ce mélange prend alors le nom de biométhane et peut être injecté dans le réseau de distribution géré par GRDF. Petite information supplémentaire (on ne lésine pas sur votre apprentissage 😉) : l’injection de biométhane dans le réseau est autorisée depuis 2011 en France.

Un deuxième procédé de production du biométhane

Il existe une autre façon de produire du biométhane : en capturant le gaz directement dans les décharges. La création de méthane dans les décharges survient lorsque la matière organique est comprimée et recouverte d’un matériau empêchant l’oxygène de l’atteindre. Cela crée donc naturellement une digestion anaérobie et une production de méthane qui peut être capté sur place.

Néanmoins, la production de biométhane dans les décharges est dangereuse, car le méthane est explosif au contact de l’oxygène et il est difficile à capturer complètement. De plus, le méthane étant jusqu’à 20 fois plus puissant que le dioxyde de carbone, produit de cette façon dans les décharges, celui-ci peut contribuer au réchauffement climatique. Enfin, les gaz de décharges contiennent également d’autres gaz qui polluent l’air et/ou augmentent l’effet de serre.

D’autres méthodes de production à l’étude

Sachez aussi que d’autres projets de production sont actuellement en cours de test et de développement. Le biométhane de 2ème génération sera, par exemple, produit à partir de biomasse sèche et ligneuse (bois, paille…). Et à plus long terme, il pourrait être produit à partir de micro-algues.

Usages : à quoi sert le biométhane ?

Une fois débarrassé du dioxyde de carbone, de l’eau et de l’hydrogène sulfuré, le biométhane peut alors être utilisé de différentes façons :

  • La production de biocarburant
  • La production d’électricité
  • La production d’eau chaude sanitaire
  • Le chauffage des locaux
  • La cuisine

En effet, le biométhane étant chimiquement identique au gaz naturel, il peut être utilisé exactement de la même façon que celui-ci. Sa consommation est également exprimée en gWh et en tWh.

Le biométhane peut également être valorisé via deux autres méthodes :

  • La combustion : elle permet de produire de la chaleur sous forme de vapeur (destinée à la chaudière, et qui sera consommée aussitôt élaborée)
  • La cogénération : elle génère simultanément de la chaleur et de l’électricité ce qui permet d’améliorer l’efficacité énergétique. Comme pour la combustion, la chaleur est utilisée sous forme de vapeur ou d’eau chaude

Les avantages et inconvénients du biométhane

Avec une filière aussi récente que celle de la production de biométhane et qui bénéficiait jusqu’à présent d’une exonération de la TICGN (grâce à un décret), difficile de se faire un avis sur celui-ci. Nous allons tenter de vous éclairer avec les points positifs et négatifs déjà avérés de ce gaz vert.

Quels sont les avantages du biométhane ?

On ne va pas vous le cacher, ils sont assez nombreux 😉 :

Le biométhane est une énergie renouvelable

Le biométhane est fabriqué à partir de matières organiques « fraîche » ce qui fait de lui une énergie verte dont les ressources sont non épuisables à échelle du temps humain. La capacité de production du biométhane est plus importante que son alter ego fossile.

Produire du biométhane limite le rejet de méthane dans l’atmosphère

Produire du biométhane permet de diminuer voire d’empêcher le dégagement de méthane, un gaz à effet de serre extrêmement puissant, ainsi que d’autres gaz polluants. Cela est dû au fait que sa production élimine l'exposition de la matière organique en décomposition à l'air, ce qui empêche le méthane et d'autres gaz à effet de serre de s'échapper dans l'atmosphère.

Le biométhane réduit le besoin de la combustion

La production de gaz renouvelable permet en effet de réduire le besoin de la combustion de combustibles fossiles, première cause du réchauffement climatique.

Le biométhane limite les besoins en bois de chauffage

Pour continuer, elle limite les besoins en bois de chauffage et contribue donc à préserver les forêts qui éliminent de grandes quantités de dioxyde de carbone ainsi que d’autres polluants atmosphériques.

Le biométhane aide à l’atteinte de l’objectif 40% d’électricité verte en 2030

Dans le cadre d'une injection sur le réseau de gaz naturel pour la consommation des particuliers et industriels, le biométhane participe également aux objectifs de la loi sur la transition énergétique qui espère atteindre 40 % d'électricité verte en 2030.

Le carburant biométhane

Le carburant biométhane rejette moins de polluants atmosphériques et permet aux véhicules d’être moins bruyants.

Une utilisation multiple du biométhane par les installations

De nombreuses installations de biométhane utilisent également une partie de leur production sur place pour subvenir à leurs besoins énergétiques. Certaines établissent également des contrats afin d’en vendre aux fournisseurs d’énergie ou en injecter sur le réseau électrique français. Les services que le biométhane peut nous rendre sont donc nombreux 😉.

Le biométhane préserve l’hygiène

L'utilisation de matières organiques pour la production de biométhane améliore également les conditions d'hygiène et la qualité de vie dans les zones rurales, et réduit le risque de pollution de l'eau.

Quels sont les inconvénients du biométhane ?

Tout comme il a de nombreux avantages, il dispose également de certains inconvénients :

Le biométhane présente des tarifs élevés

En effet, une installation digne de ce nom demande des investissements conséquents. Pour espérer en tirer un certain profit, il faut donc disposer de capitaux importants. De plus, les coûts de fonctionnement et d’entretien du gisement sont également élevés.

Le biométhane demande beaucoup de temps

Il est effectivement indispensable de veiller à mélanger les différentes matières avec de bonnes proportions pour obtenir un résultat optimal. Une température de 37°C doit également être maintenue en tout temps au sein du digesteur. Le risque de « moussage » (formation excessive et intempestive de mousse qui touche plusieurs installations de biométhane et qui est difficilement contrôlable) ou toute autre anomalie dans le processus anaérobie représentent également des écueils à prévenir.

Un raccordement compliqué

Pour la revente à la campagne il est parfois compliqué de disposer d’un raccordement au circuit énergétique.

Le carburant biométhane

Celui-ci a beau être avantageux d’un point de vue émissions de gaz à effet de serre et pollution sonore, il a également tendance à diminuer légèrement l’autonomie des véhicules roulant au biocarburant biométhane.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Pourquoi choisir le biométhane ? Notre avis

Chez ekWateur, nous défendons le biométhane depuis la première heure et nous avons été les premiers.ères car il s’agit d’une énergie renouvelable pouvant représenter une réelle alternative au gaz naturel que nous connaissons actuellement. Et limiter ainsi le changement climatique.

C’est pourquoi nous proposons deux offres en tant que fournisseur de gaz. D’abord une offre gaz 100% renouvelable, via le dispositif des Garanties d’origine, ainsi nos clients sont sûrs de la traçabilité de leur achat : autant de gaz renouvelable et écologique a été injecté dans le réseau qu’ils en ont consommé, et il n’est compté que pour eux ! Ensuite, nous proposons aussi une offre gaz moins chère, contenant 5% de biométhane renouvelable : une manière de soutenir le gaz renouvelable à son niveau et selon ses moyens. Nous mettons un point d’honneur à ce que tout le monde puisse prendre part à la transition écologique et énergétique à hauteur de son budget. 😊