Vous préférez parler à une vraie personne ? Notre centre d’appel du Mans est là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d’un appel local, même si vous habitez loin du Mans)

L'énergie verte

Le blog d’ekWateur

20 novembre 2019

Pourquoi passer à l'énergie verte ?

Les Français sont toujours plus nombreux à prendre conscience de l’urgence climatique et à adopter des modes de consommation plus responsables pour limiter leur empreinte sur la planète.

Et l’énergie dans tout ça ? Quel rôle peut-elle jouer en faveur de la transition écologique ? Qu’est-ce que l’énergie verte et quel est précisément son impact ?

L'énergie verte est représentée par des éoliennes dans une prairie

Chez ekWateur, nous permettons à près de 145 000 foyers et professionnels français aujourd’hui (et vous êtes plus nombreux chaque jour !) de s’alimenter en électricité et en gaz renouvelables. Alors l’énergie verte, ça nous connaît, et c’est même notre raison d’être.

Pour vous aider à y voir clair, nous vous expliquons aujourd’hui en quoi consiste l’énergie verte et pourquoi l’adopter vous permet de mieux consommer… jusque dans votre prise électrique !

L’énergie verte : une énergie renouvelable et propre

Commençons par le commencement… De quoi s’agit-il ?

Quand on parle d’énergie verte, on fait référence à une énergie qui a deux caractéristiques précises :

Une énergie renouvelable

L’énergie verte provient de sources durables, qui sont inépuisables à l’échelle du temps humain parce qu’elles sont disponibles en quantité illimitée ou qu’elles se reconstituent plus rapidement que nous les utilisons. Ce qui n’est pas le cas des énergies fossiles, comme le pétrole, le gaz naturel ou le charbon par exemple : ces ressources naturelles sont menacées d’épuisement en raison de leur extraction et de leur utilisation intensives.

Une énergie propre

L’autre particularité importante de l’énergie verte, c’est qu’elle est peu ou non polluante : sa production et sa consommation émettent une quantité de CO2 nettement inférieure à d’autres sources d’énergie, voire même quasi nulle pour certaines.

L’énergie verte présente donc deux avantages importants : son impact est faible sur l’environnement, et elle offre une alternative à la raréfaction de certaines ressources que nous utilisons massivement aujourd’hui pour la production d’énergie à l’échelle mondiale.

D’où vient l’énergie verte et comment est-elle produite ?

Quelles sont les sources renouvelables et propres utilisées pour la production d’énergie verte ?

Elles sont variées et se sont beaucoup développées ces dernières années.

Parmi les principales, on trouve des ressources naturelles comme le vent, l’eau, ou le soleil. On peut exploiter l’énergie cinétique du vent dans les pales d’une éolienne comme celle du courant des rivières pour produire de l’électricité verte. On peut également capter la lumière du soleil avec des panneaux photovoltaïques pour la transformer en courant alternatif.

Pour fabriquer du gaz vert, on peut utiliser une source d’origine organique : certains déchets ménagers et agricoles mis à fermenter, un procédé que l’on appelle la méthanisation, permettent de produire du biométhane. Ce gaz vert a exactement les mêmes propriétés que le gaz naturel fossile, il est injecté dans le même réseau et peut alimenter vos équipements sans aucune modification de votre part… à part celle peut-être de changer de fournisseur ;-) 

Et il existe a d’autres sources encore, comme la géothermie ou le bois de chauffage.

Autant de ressources disponibles en quantité inépuisable ou presque, et dont la transformation en énergie est respectueuse de la planète.

Elles représentent aujourd’hui un peu plus de 16 % de la consommation d’énergie en France (1). Le chiffre progresse, mais en 2018 l’énergie verte n’occupait toujours que la quatrième place dans le mix énergétique national, derrière le nucléaire, le pétrole et le gaz fossile. Il y a donc encore à faire pour développer une énergie renouvelable et propre dans notre pays !

L’énergie verte : un pilier de la transition énergétique

Limiter les émissions de CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique est devenu une préoccupation majeure pour de nombreux États comme pour de nombreux citoyens. Et dans cette mobilisation, la transition énergétique a un rôle crucial à jouer.

Car portée par une demande croissante, la production d’énergie augmente au niveau mondial, et en 2018 elle provient encore pour près de 80% de produits pétroliers, de centrales à charbon ou de gaz naturel (2). Des ressources fossiles qui seraient responsables, d’après le GIEC, de plus de 75% des émissions de CO2 de la planète depuis les années 1970 (3) ! En l’état actuel, l’énergie et les ressources que nous utilisons pour la produire ont un impact environnemental majeur, et elles pèsent lourd dans le réchauffement de la planète.

La transition énergétique vise à modifier profondément notre système énergétique pour le faire évoluer vers des modes de production et de consommations à la fois plus efficaces, durables et respectueux de l’environnement. L’énergie verte, renouvelable et propre, est l’un des piliers de cette transition !

En France, le développement de l’énergie verte est encadré par la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTCEV). L’objectif : couvrir 23% de la consommation d’énergie nationale grâce aux énergies renouvelables en 2020 et 32% d’ici 2030. Pour suivre la trajectoire et atteindre l’objectif, développer la capacité de production d’énergie verte sur notre territoire est essentiel.

offre électricité renouvelable

Adopter l’énergie verte : une action efficace

Comment faire pour soutenir l’énergie verte à son niveau ?

Le poids de la consommation individuelle

Vous vous dites que passer à l’énergie renouvelable a peu d’impact à l’échelle individuelle ?

Pourtant, en tant que consommateur, vos choix ont du poids.

Adopter l’énergie verte chez soi, c’est un éco-geste significatif au même titre que recycler ses déchets ou privilégier le bio et les circuits courts dans son assiette. Cela participe d’une même dynamique citoyenne et responsable… et ce geste a peut-être davantage d’impact encore : dans un graphique récent, l’AFP classe l’achat d’énergie verte en 3e place des actions les plus efficaces pour réduire son empreinte carbone.

Classement AFP de l'impact des différents gestes pour réduire son empreinte carbone

Encourager le développement de la production d’énergie verte

Souscrire une offre d’énergie verte est en effet un geste efficace, car c’est un moyen très concret d’encourager le développement de la capacité de production : pour chaque kWh que vous consommez, le système des Garanties d’origine vous certifie qu’un kWh d’énergie verte a bien été produit et injecté dans le réseau. Choisir un fournisseur d’énergie verte, c’est donc financer de façon directe des producteurs d’énergie propre et renouvelable.

C’est aussi augmenter la demande individuelle des ménages, et donc inciter le marché à développer de nouvelles infrastructures d’énergie verte qui pourront progressivement se substituer aux énergies fossiles et polluantes.

Quand on sait que le secteur résidentiel et tertiaire représente près de 48% de la consommation énergétique de la France (4), on se dit que la mobilisation de chacun vaut la peine ;-)

Fournisseur résolument engagé en faveur de la transition énergétique, ekWateur agit en fournissant de l’énergie verte à tous ses clients : de l’électricité renouvelable, hydraulique, éolienne et solaire, ainsi que du gaz renouvelable, le biométhane.

Vous souhaitez en savoir davantage ?

Vous voulez vous aussi rejoindre le mouvement de l’énergie verte et citoyenne ?

N’hésitez plus : participer à la transition énergétique est à la portée de chacun en quelques clics !

(1) Source : rapport Chiffres clés des énergies renouvelables Édition 2019 du Commissariat général au développement durable.

(2) Source : BP Statistical Review of World Energy 2019.

(3) Source : rapport spécial Sources d’énergie renouvelable et atténuation du changement climatique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

(4) Source : rapport Chiffres clés de l’énergie Édition 2018 du Commissariat général au développement durable.