Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)

Qu’est-ce que le rétrofit ? Comment ça marche ?

Vous avez une voiture thermique et vous avez envie de passer à l’électrique (c’est moins polluant et moins bruyant en plus 😉) ? Problème, malgré les primes à la conversion existantes vous ne pouvez pas troquer votre vieille voiture essence contre un véhicule électrique rutilant ? Et si ce n’était plus nécessaire ? Bienvenue en 2020 ! En voiture ! On vous emmène faire un petit tour (dans une voiture électrique bien sûr !) du côté du rétrofit…

8 septembre 2020

Qu’est-ce que le rétrofit ? Comment ça marche ?

Autorisé par la loi depuis le samedi 4 avril 2020 très exactement, le rétrofit offre la possibilité de transformer son bon vieux véhicule essence ou diesel (avec lequel vous avez baroudé longtemps) en véhicule tout électrique (plus besoin de quitter votre voiture tant aimée 😉).

Pour pouvoir transformer sa voiture, il faut retirer la mécanique d’origine (moteur, batterie…) de la voiture afin de venir y intégrer un moteur électrique ainsi que des batteries. D’une pierre deux coups, cela permet de donner un coup de neuf à votre voiture tout en vous permettant de continuer à la conduire l’esprit léger (puisqu’elle ne produira plus d’émission de gaz à effet de serre. Vous voilà armé.e d’un véhicule propre !).

C’est tout nous direz-vous ? Eh bien non ! Le rétrofit vous offre aussi la possibilité de bénéficier de tous les avantages réservés aux véhicules électriques (absence de restriction, stationnement gratuit dans certaines villes, coût d’usage limité, entretien réduit).

Cette transformation doit être impérativement effectuée par des professionnels qualifiés ayant obtenu l’autorisation d’homologation et respectant un cahier des charges très strict issu de la règlementation.

À savoir : cette transformation concerne uniquement les véhicules thermiques. Nous ne parlons pas ici des véhicules hybrides.

Les conditions à respecter pour un rétrofit réussi et aux normes

Si vous voulez que la transformation de votre véhicule thermique fonctionne, celle-ci doit respecter certaines conditions définies par le décret :

  • La conformité du véhicule : votre bolide doit conserver ses dimensions d’origine et garantir la conformité initiale de celui-ci.
  • Le poids du véhicule : votre voiture aussi se doit de garder la ligne 😉. Celui-ci ne peut pas excéder 20% de variation après modification de la voiture.
  • La batterie : le rétrofit électrique est possible avec une alimentation d’un moteur provenant d’une batterie de traction ou d’une pile à combustion hydrogène.
  • Le moteur : La puissance de votre moteur électrique doit être équivalente à celle de votre moteur thermique d’origine.
  • La conversion : celle-ci est exclusivement réalisable par des professionnels établis en France et habilité par les fabricants de kits rétrofit.

Après transformation, le véhicule reçoit un « agrément prototype » ainsi qu’une plaque de transformation placée à côté de la plaque réservée au constructeur automobile. Cette plaque comprend : le nom du fabricant du kit rétrofit, le numéro VIN (ou numéro de série) du véhicule, le numéro de réception de l’agrément de prototype ainsi que le motif « conversion de la motorisation en électrique ».

Moteur électrique VS moteur thermique

Voiture électrique VS voiture thermique

Quels véhicules peuvent profiter du rétrofit ?

Tous les véhicules ne sont malheureusement pas compatibles avec le rétrofit. Voici donc ceux qui le sont :

  • Les véhicule de la catégorie L : motos, cyclomoteurs, les véhicules tout terrain ainsi que les petits véhicules à moteur de trois ou quatre roues.
  • Les véhicules de la catégorie N : Les camions ou camionnettes prévus pour le transport de marchandises.
  • Les véhicules de la catégorie M : les véhicules conçus pour le transport de passagers et dotés au minimum de quatre roues.

Attention, bien que tous les véhicules de ces trois catégories soient éligibles, seuls les véhicules de plus de 5 ans pour les catégories M et N et 3 ans pour la catégorie L sont concernés. Les engins plus récents peuvent également en bénéficier à condition que le fabricant du dispositif de conversion ait reçu un accord du constructeur.

Les véhicules ayant une immatriculation de véhicule de collection et les engins agricoles ne peuvent en aucun cas bénéficier du rétrofit.

offre d'énergie renouvelable

Rétrofit ou véhicule électrique : les pours et les contres

Entre acheter une automobile électrique et transformer son véhicule actuel en voiture propre votre cœur balance ? Nous allons tenter de vous aider à choisir 😉.

Les avantages du rétrofit

  • Le prix : parlons directeur du point qui nous intéresse le plus. Malgré un dispositif nouveau et la difficulté d’établir des grilles tarifaires, à l’heure actuelle, les entreprises qui travaillent autour du rétrofit parlent d’une conversion possible à partir de 8 000€ pour une citadine. Une somme qui reste conséquente mais bien loin des sommes que demande l’achat d’une voiture zéro-émission neuve. En effet, les premiers prix se situent autour de 20 000 €.
  • Un plus grand respect de l’environnement : l’électrique n’est pas parfait, on le sait. Néanmoins, il permet pour l’instant de limiter les émissions de CO₂ rejetées dans l’atmosphère. De plus, le rétrofit concerne des véhicules anciens qui n’auront sans doute plus le droit de circuler dans les centres-villes dans un avenir proche bien qu’ils restent tout à fait aptes à rouler. En les transformant en voiture électrique cela leur offre une seconde vie loin du CO₂. Bonus, cela vous évite aussi de racheter une voiture neuve qui pollue lors de sa production.
  • Une voiture identique : malgré les modifications importantes que demande la transformation en électrique sur le châssis, la loi exige que le comportement de la voiture reste le même (ou presque le même). Aussi, vous ne devriez pas voir une énorme différence dans le comportement de votre bolide entre avant et après l’intervention.

Les inconvénients du rétrofit

  • Le prix : même si c’est un avantage certain, il peut aussi s’avérer être un inconvénient. Dans les faits, le prix du rétrofit est loin d’égaler celui de l’achat d’un véhicule électrique. Cependant, comme nous l’avons vu, les grilles tarifaires sont encore à l’étude. Aussi, le prix pourrait s’avérer supérieur à 8 000€ (prix annoncé pour les plus petites conversions). De plus, si l’on prend l’exemple de Renault, les premières voitures électriques Zoe d’occasion peuvent se négocier aux alentours de 8000€ au sein même du réseau Renault (ce prix ne tient pas compte de la location de batterie plutôt discutable). Pour ce prix-là, vous pouvez repartir avec un véhicule fiable et abouti affichant 60 000 km au compteur et proposant une autonomie deux fois supérieure à une voiture transformée.
  • La fiabilité : en effet, ce procédé ne bénéficie pas des mêmes moyens que ceux des grands constructeurs et concessionnaires tels que Nissan, Tesla ou encore Renault.
  • L’autonomie : comme nous l’avons évoqué en parlant du prix, celle-ci sera bien en dessous de celle proposée par les véhicules électriques. Vous ne pourrez pas rouler plus de quelques centaines de kilomètres (en fonction de la voiture). Cela reste néanmoins suffisant pour les trajets du quotidien (si votre lieu de travail ne se trouve pas à Paris et votre maison à Toulouse 😉).

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Combien coûte le rétrofit ?

Le tarif variera en fonction du type de modèle de votre voiture et surtout de la taille des batteries installées qui détermineront également l’autonomie finale du véhicule.

Comme nous l’avons vu plus haut, les prix les plus bas se trouvent aux alentours de 8000 € pour une citadine et peuvent aller jusqu’à 50 000 € pour un modèle avec une plus grande autonomie. En moyenne, ce type de transformation coûte entre 15 000 € et 20 000 € (le prix d’une entrée de gamme électrique neuve).

En ce qui concerne les camions, cela dépend entièrement du besoin du client et de la complexité de l’opération.

Néanmoins, avec les ventes grandissantes et si l’État ainsi que les régions participent à la prime à la conversion (vraisemblablement totalement adaptée), le prix pourrait tendre à baisser dans les mois et années à venir.

Selon le fondateur de Transition-One le prix pourrait descendre jusqu’à 5 000€ pour des voitures comme la Volkswagen Polo, la Renault Twingo et la Fiat 500.

Existe-t-il des aides ?

Actuellement, seule la ville de Grenoble propose des aides pour transformer son véhicule thermique en véhicule électrique. En effet, la métropole de Grenoble accorde son soutien aux acteurs du rétrofit avec des aides pour les particuliers et les professionnels :

  • Pour les particuliers : indexée sur les revenus du foyer fiscal, l’aide de Grenoble-Alpes Métropole peut atteindre 7 200€ en faisant la distinction entre les véhicules de plus ou moins 2,5 tonnes.
  • Pour les professionnels : ces derniers peuvent disposer d’une subvention de 4000€ pour un utilitaire de moins de 2,5 tonnes et 6000€ au-delà et jusqu’à 7 tonnes. Les entreprises de moins de 250 salariés sont également visées (dans la limite de 5 véhicules par entreprise). Les associations et professions libérales peuvent également être éligibles.

Concernant l’étranger, la Californie et le Montana proposent de petites incitations financières pour faciliter le rétrofit au sein de ces États.

 

Le petit tour touche à sa fin 😉. Vous pouvez désormais choisir entre un véhicule électrique ou la transformation de votre véhicule thermique en tout état de cause. Quoi qu’il en soit, vous rendrez service à la planète en limitant vos émissions de gaz à effet de serre. Néanmoins, ce type de démarche n’a de sens que si votre véhicule est rechargé avec de l'électricité renouvelable si vous souhaitez vraiment diminuer vos émissions de CO₂. De ce côté-là, chez ekWateur on peut vous offrir de l’énergie verte 100% renouvelable pour alimenter votre voiture tout électrique pour des tarifs (dans la quasi majorité des cas) moins chers que les TRV d’EDF. Faites votre choix 😉.