Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça 09 77 40 66 66 prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin
Personne qui calcule sa consommation d'énergie à l'aide d'une calculatrice.
Personne qui calcule sa consommation d'énergie à l'aide d'une calculatrice.

Consommation moyenne d’énergie en France et économies d’énergie

« Sobriété énergétique », depuis quelques semaines, ce mot fait partie intégrante de notre vocabulaire. Particuliers et entreprises, nous sommes tous-tes invité-e-s à réduire notre consommation d’énergie. Mais au fait, 🤔 quelle est la consommation d’électricité et de gaz en France ? Comment mesurer la consommation d’énergie de son logement ? Comment l’optimiser ? C’est parti pour une explication complète !

Consommation d’énergie : quelle définition ?

Dans les maisons, les locaux d’entreprise, les bâtiments publics, beaucoup d’équipements utilisent de l’énergie pour fonctionner. Pour l’électricité, pour mesurer la quantité d’énergie utilisée au niveau individuel, chaque compteur électrique mesure le débit d’énergie en kilowattheure. Pour le gaz naturel, on compte en m3 puis on convertit en kWh. 

Pour estimer la consommation annuelle d’un logement, ce chiffre est rapporté à la surface et à l’année. La consommation d’énergie d’un ménage se lit alors en kWh/m2/an. 

Quelle est la consommation d’électricité en France ?

Répartition de la consommation d’électricité de l’Hexagone

Pour chiffrer la consommation électrique nationale, la mesure la plus fréquemment utilisée est le térawattheure (TWh), correspondant à 1 milliard de kWh. En 2019, la consommation d’électricité en France s’élevait à 473 TWh selon le bilan électrique de RTE. 

Cette quantité est répartie selon le type de consommateur : 

  • Le secteur résidentiel arrive en premier, utilisant 36% des 473 TWh, puis les entreprises pour 27% ;
  • Vient ensuite la grande industrie à 17% ;
  • les professionnels indépendants, à égalité avec les petites et moyennes entreprises (10%).

Quelle est la facture moyenne d’un ménage ?

La facture d’électricité d’un ménage dépend avant tout de la surface et de la situation du logement. Un petit appartement sera bien souvent moins consommateur qu’une grande maison. Le nombre d’occupant-e-s et leurs habitudes de consommation joueront aussi un rôle sur le montant de la facture. 

Selon le ministère de la Transition écologique, en moyenne, les ménages dépensent 944 € d’électricité par an. 

Comment calculer sa consommation électrique ?

Pour estimer précisément votre consommation, il faudra calculer et additionner la consommation de tous les appareils présents chez vous. Pour calculer la consommation d’un équipement électroménager, il faut poser le calcul suivant : 

Puissance de l’appareil en watts x Nombre d’heures de fonctionnement x Nombre de jours de fonctionnement / 1000.

Plus précisément, la puissance de l’appareil, indiquée en watts sur l’étiquette énergie, servira de donnée de référence. Multipliez ce chiffre par la durée d’utilisation quotidienne de l’appareil (en heures), puis par sa durée d’utilisation annuelle (en jours). Vous obtiendrez un résultat en Wh, à convertir en kWh en le divisant par 1000.

Prenons un exemple avec un lave-linge de 1200 W de puissance. Ce dernier fonctionne une heure et demie par jour, soit 1,5 heure et 155 jours par an. 

1200 x 1,5 x 155 / 1000 = 279 kWh 

Au tarif bleu d’EDF, le tarif réglementé de vente de l’électricité, cela représente 48,54 € (en option base, avec un prix du kWh de 0,1740 € en 2022).

Quelle est la consommation de gaz de la France ?

Répartition par type d’acteurs

En 2020, 494 TWh de gaz naturel ont été consommés en France selon le ministère de la Transition écologique. Là aussi, les logements et l’industrie sont les premiers consommateurs d’énergie (31% et 28%) durant l’année 2019. Le secteur tertiaire représente quant à lui 17 % de la consommation.

Facture moyenne d’un ménage

Comme dans le cas d’une facture d’électricité, la surface, la situation, le nombre d’occupants et les habitudes de consommation font varier la facture de gaz. En moyenne, un ménage qui se chauffe au gaz présente une facture annuelle de 1415 €, selon l’Ademe.

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique
Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Sobriété énergétique : comment optimiser sa consommation d’énergie ?

1. Programmer ses appareils en heures creuses

Il existe de nombreux moyens abordables pour diminuer une facture d’énergie trop élevée à la fin du mois. La plus répandue consiste à faire fonctionner ses appareils pendant les heures creuses de consommation. Le prix du kWh d’électricité y est en moyenne moins cher qu’aux heures pleines, lorsque les réseaux électriques sont plus sollicités.

2. Éteindre les appareils en veille

Lorsque nous croyons les éteindre, la plupart de nos appareils électriques augmentent notre consommation d’énergie avec le mode veille. C’est par exemple le cas des ordinateurs portables ou fixes, des télévisions ou des box Internet. 

Lorsque le doute subsiste, débrancher l’appareil reste la meilleure solution pour s’assurer qu’il ne consomme plus. Selon l’Ademe, en éteignant les appareils en veille, on peut faire jusqu’à 10% d’économies d’électricité.

3. Choisir le mode éco pour le lavage

Au rayon des appareils électroménagers, les lave-linge et lave-vaisselle peuvent avoir un effet important sur votre facture d’énergie. La plupart des modèles disposent du mode éco, un fonctionnement énergétique basse consommation qui chauffe l’eau plus lentement qu’en mode classique. Comptez jusqu’à 45% d’énergie économisée par lavage par rapport au mode intensif, d’après l’Ademe.

4. Entretenir sa chaudière

Le chauffage représente environ 60% de notre facture de gaz. Pour minimiser cette dépense, pensez à réaliser une fois par an l’entretien de la chaudière. Vous pourrez consommer jusqu’à 12% de gaz en moins. En plus, c’est obligatoire pour prévenir les intoxications au monoxyde de carbone.

5. Faire des travaux de rénovation énergétique

Pour limiter les gaspillages énergétiques, il faudra entamer des travaux d’isolation et de rénovation thermique. Ce faisant, on va venir renforcer les performances énergétiques du logement. C’est de loin le plus efficace pour réduire sa facture énergétique. D’après la Fondation Abbé Pierre, un logement bien rénové peut induire jusqu’à 60% d’économies d’énergie. 

Bon à savoir : Afin de limiter les frais de rénovation, vous pouvez vous tourner vers des aides à la rénovation comme MaPrimeRénov’ ou les Certificats d’Economies d’Energie (CEE). En fonction de vos revenus, elles viendront prendre en charge une partie du chantier.

6. Installer des panneaux solaires

Avec l’installation de panneaux solaires en autoconsommation, la production d’électricité peut couvrir une partie de votre consommation d’énergie. Le surplus d’électricité non consommé peut être injecté sur le réseau et vendu en obligation d’achat (OA solaire). C’est un moyen pour vous de générer un revenu passif. En cumulant l’énergie économisée, plus la vente d’électricité, vous pouvez faire jusqu’à 70% de gains sur votre facture d’électricité. Pas mal, non ? 😊


Bon à savoir : Vous ne savez pas trop si votre maison peut accueillir des panneaux solaires ? Pas d’inquiétude ! On vous propose un bilan solaire en quelques clics. Cela vous permettra de vous faire une idée de combien de panneaux photovoltaïques vous avez besoin. ☀️

Vous voulez en savoir plus sur la consommation d'énergie ?

Comment réaliser des économies d’énergies au quotidien

Comment réaliser des économies d’énergies au quotidien

Le 08.08.2022Lire l'article
Comment calculer sa consommation électrique moyenne ?

Comment calculer sa consommation électrique moyenne ?

Le 11.04.2022Lire l'article
Induction ou vitrocéramique : une si grande différence de consommation ?

Induction ou vitrocéramique : une si grande différence de consommation ?

Le 22.03.2022Lire l'article