informations
Service client
Bonjour ;)
Notre service client, basé au Mans, à Reims et à Amiens est joignable au
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)
de 9h30 à 19h du lundi au vendredi.
On espère à très vite ;)
Baisse d'audition sourd ou malentendant ? Appelez nous
Vous préférez parler à une vraie personne ? Nos centres d'appels au Mans, à Reims et à Amiens sont là pour ça
09 77 40 66 66
(prix d'un appel local, même si vous n'habitez pas dans le coin)
Voiture électrique dans un parking

Tout savoir sur la voiture électrique

Selon les données de l’Avere, l’association de référence en matière de mobilité durable, en France, on compte 829 555 voitures électriques sur 38,3 millions de voitures en circulation. Plus précisément comment fonctionne une voiture électrique ? Comment s’équiper ? À quel prix ? Comment recharger sa voiture électrique ? Existe-t-il des aides spécifiques pour les voitures électriques ? ekWateur vous propose de faire le tour du sujet. En route ! 🚗

Voiture électrique dans un parking

Les différents types de voitures électriques 

La voiture électrique regroupe diverses catégories de véhicules. Il faudra différencier : 

  • La voiture électrique à batterie ; 
  • Les modèles hybrides ; 
  • Les voitures à hydrogène

La voiture électrique à batterie

Il s’agit de l’automobile électrique la plus connue. C’est celle qui fonctionne avec une batterie électrique, tout simplement. Pour la recharger, il suffit de la brancher au système électrique. 

La voiture hybride  

Une voiture hybride fonctionne en partie avec de l’électricité et en partie avec du carburant. On distingue : 

  • Les voitures hybrides rechargeables. La batterie se recharge en route entraînée par le moteur à combustion ; 
  • Les voitures hybrides non rechargeables. Lorsque la batterie se vide, le carburant prend le relais.

Dans les deux cas, la batterie se recharge lorsque l'on roule. La spécificité d'une voiture électrique est qu'elle est rechargeable depuis une prise de courant.

Véhicule électrique à pile à combustible ou voiture à hydrogène 

La voiture à hydrogène fonctionne à l’aide d’une pile à combustible. Le gaz hydrogène (H2) entre en réaction avec du dioxygène (O2). Cette réaction produit de l’électricité ainsi que de la vapeur d’eau. L’électricité permet d’actionner le moteur. La vapeur d’eau est évacuée par un tube sous la voiture, l’équivalent du pot d’échappement. 

Ces modèles ne sont pas encore très développés, car encore chers à l’achat. En outre, il n’existe pour le moment que 100 stations de recharge en France. Pour des raisons logistiques, il n’est pas forcément toujours simple d’opter pour une voiture hydrogène.  

Offre d'électricité renouvelable

Une voiture électrique, comment cela fonctionne ?  

Dans cet article nous traiterons des voitures 100% électriques. Comme son nom l’indique, une voiture électrique est une voiture qui fonctionne à l’électricité. C'est l'électricité stockée dans la batterie qui permet d'activer le moteur.

Contrairement aux voitures thermiques qui disposent d’une boîte de vitesse et d’un embrayage, la voiture électrique n’en a pas (sauf quelques exceptions).

Le courant électrique de la batterie est utilisé pour créer un champ magnétique autour du stator, un élément fixe du moteur. Ce dernier permet ensuite de faire tourner un rotor et d’entrainer ainsi la mise en circulation de la voiture. 

Recevez notre sélection d'articles autour de la transition écologique

Laissez-nous votre adresse email pour recevoir toutes nos astuces pour un futur plus vert. 🌱🌍 

Les modèles de voiture électrique 

Les gammes de voitures électriques sont les mêmes que pour les voitures classiques. On retrouvera : 

  • Les citadines ;
  • Les coupés ; 
  • Les  berlines ; 
  • Les monospaces ;
  • Les utilitaires ;
  • Les breaks ;
  • Les pick-up ;
  • Les crossovers (rien à voir avec la rencontre entre les personnages de deux de vos séries préférées 😉) ; 
  • Les SUV.

Il y en a pour tous les goûts. En fonction de vos besoins, vous pouvez donc choisir le modèle qui vous conviendra le plus. 😊

Quelle est l’autonomie d’une voiture électrique ? 

L'autonomie d'une batterie dépend de trop nombreux facteurs pour pouvoir donner un chiffre précis. L'autonomie de la batterie sera définie par sa taille, le poids du véhicule, la qualité du moteur et son coefficient de trainée. D'autres facteurs, externes cette fois, vont également avoir un impact sur l'autonomie de la batterie, parmi eux :

  • votre style de conduite ; 
  • les routes empruntées (conduite en ville, autoroute, montagne) ; 
  • l’utilisation de la radio, de la climatisation ou du chauffage. 

En moyenne, avec une batterie 50 kWh complètement chargée, on peut faire 300 km. Certaines voitures, comme les Tesla, peuvent aller jusqu’à 650 km d’autonomie. 

Prix d’une voiture électrique 

Le prix d’une voiture électrique varie en fonction de son coût à l’achat, mais aussi de divers paramètres. Au total, quel budget prévoir ? 

Achat 

Le prix d’une voiture électrique dépend du modèle choisi. Bien évidemment, une Renault Zoé ne se vend pas au même tarif qu’une Tesla. Pour s’équiper, le ticket d'entrée se situe aux alentours de 20 000€, les prix peuvent ensuite monter à plusieurs centaines de milliers d'euros.

Pour une petite citadine comme la Renault Zoé ou la Nissan Leaf, comptez 33 000 € pour un modèle neuf. Pour une Audi e-tron, il faudra débourser environ 72 300 €. Enfin pour une Tesla modèle S, le prix sera environ de 106 000 €. 

Recharge 

Si la voiture électrique n’a pas besoin d’essence pour avancer, elle a besoin d’électricité. En moyenne, une voiture électrique consommera 17 kWh / 100 km. En fonction du nombre de km effectué par an, le coût de chargement sera plus ou moins important. 

Un ménage qui effectue 12 200 km (la moyenne nationale annuelle) fera face à une facture d’électricité annuelle de 360,88 € pour sa voiture électrique. Cela vaut en option base au Tarif Bleu d’EDF, le tarif réglementé de vente de l’électricité, en avril 2022. À l’heure actuelle le prix du kWh est de 0,1740 €. 

Si cette voiture est rechargée en heures creuses, cette facture diminuera à 304,88 €. En option heures pleines / heures creuses, au tarif réglementé de vente, le prix du kWh est de 0,1470 en avril 2022. 

Bon à savoir : pour réduire le montant de votre facture, vous pouvez changer de fournisseur d’électricité. Chez ekWateur, on propose une offre d’électricité verte à petit prix ! Un moyen de verdir sa consommation électrique et de gagner en pouvoir d’achat. Plutôt chouette, non ? 💚

Entretien

Selon la compagnie Direct Assurance, « le coût d'entretien d'une voiture électrique serait inférieur de 35 % en comparaison d'une motorisation thermique équivalente. ». La mécanique étant plus simple et les pièces moins nombreuses, les réparations sont moins fréquentes

Le contrôle technique 

Même si son moteur reste plus simple, la voiture électrique ne peut se passer de contrôle technique ! Il en va de votre sécurité et de celle des autres automobilistes. Le prix de la visite de contrôle technique n’est pas plus élevé pour un véhicule propre. Comptez en moyenne 77€. 

Assurance 

En vertu de l’Article L324-1 du Code de la route, lorsque l’on possède un véhicule, il est impératif de souscrire une assurance automobile. Et bonne nouvelle ! Pour les propriétaires d’une voiture électrique, la prime est souvent moins chère. Les assureurs proposent souvent des tarifs préférentiels, parfois 50% moins chers que les contrats d’assurance pour les véhicules thermiques, avec des garanties équivalentes. 

Financer sa voiture électrique 

Comme le veut l’adage, en ce monde, « tout se paie ». C’est aussi le cas de la voiture électrique. Quelles sont les options pour la financer ?  

Le financement propre ou paiement comptant

Pour financer sa voiture électrique, on peut l’acheter sur ses fonds propres. Autrement dit, on utilise ses économies pour acheter son automobile. 

Le crédit

L’achat d’une voiture peut représenter un investissement pour les ménages. C’est pourquoi beaucoup ont recours au crédit bancaire. Certaines banques proposent des crédits avec des taux d’intérêt plus avantageux destinés à l’acquisition d’un véhicule propre. 

LOA / LDD : les options de leasing 

Le leasing est un contrat tripartite entre une banque, un-e particulier-e et un concessionnaire. La banque propriétaire du véhicule, le loue à une personne pour un loyer mensuel pouvant inclure les opérations de dépannage et l’entretien courant de la voiture. 

On distinguera : 

  • La Location avec Option d’Achat (LOA). À la fin du contrat de location, l’utilisateur-trice peut racheter le véhicule ; 
  • La location longue durée (LLD). À la fin du contrat, le véhicule est restitué au bailleur. 

En général, ces contrats sont conclus de 2 à 4 ans. Bien souvent, il impose un plafond de kilométrages à l’automobiliste.

Les aides à l’achat 

Pour donner un coup d’accélérateur à la mobilité verte, les autorités publiques ont mis en place des systèmes d’aides. Quelles sont-elles ? 

Le bonus écologique 

Le bonus écologique permet de prendre en charge jusqu'à 27% du prix d’achat TTC. Il est plafonné à 6000€. En général, il est déduit par le concessionnaire au moment de l’achat. 

Pour en bénéficier, le véhicule électrique doit répondre à certains critères : 

  • Être neuf ; 
  • Être acheté (ou loué pour au moins 24 mois) ; 
  • Disposer d’une plaque d’immatriculation française ; 
  • Ne pas être revendu dans les 6 mois après l’achat ou avant d’avoir effectué 6000 km. 

La prime à la conversion

La prime à la conversion permet de mettre au rebut un ancien véhicule polluant pour financer l’achat d’une nouvelle voiture. Ce véhicule doit : 

  • Avoir été immatriculé pour la première fois avant 2011 dans le cas d’un diesel ; 
  • immatriculé avant 2006 dans le cas d’un modèle essence.

 Cette prime peut atteindre 5000 euros. Elle est cumulable avec le bonus écologique. 

Les aides des collectivités locales 

Certaines subventions peuvent être versées par des collectivités locales. Elles proposent des montants pouvant parfois aller jusqu’à 6000€. N’hésitez pas à vous renseigner en mairie, auprès de votre département ou auprès de votre région.

Recharger sa voiture électrique 

La recharge de la voiture électrique peut s’effectuer à domicile ou sur une borne de recharge publique. De quoi laisser de la flexibilité aux automobilistes ! 

Dans un lieu ouvert au public 

De plus en plus de bureaux et lieux ouverts au public installent des bornes de recharge pour les voitures électriques. On peut donc charger sa voiture sur ces points de chargement. En général, ils sont mis à disposition gratuitement. 

Sur les aires d’autoroute  

Sur les aires d’autoroute, on trouve des stations de recharge rapide tous les 70 km selon l'Avere. En 30 minutes, cela peut par exemple charger 150km d'autonomie (sur environ 390km au total) pour la Renault Zoé, une peut moins de 50% donc. De quoi faciliter les trajets longue distance avec votre voiture verte ! 😉

Chez soi

Enfin, on peut recharger son véhicule chez soi. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. 

La prise domestique 

On peut brancher une voiture électrique à une prise classique. Cela n’est toutefois pas conseillé pour deux raisons : 

  • Le temps de chargement sera long. Il faudra plus de 20 heures pour recharger une batterie de 50 kWh ;
  • Cela peut provoquer une surchauffe du circuit et entraîner des incendies. 

Cette option n’est à utiliser qu’en dernier recours et si vous êtes certain-e que l’installation électrique est aux normes de sécurité. 

La prise sécurisée

La prise sécurisée type « Green Up » » est une prise renforcée et plus puissante qu’une prise domestique. Elle peut délivrer une puissance allant jusqu’à 3,7 kW et présenter une intensité de 14 Ampères (A). À titre de comparaison, une prise classique dispose d’une puissance de 2,3 kW et d’une intensité de 10 A. 

Cette prise sécurisée permet d’éviter les risques d’incendie. En revanche, il faudra compter parfois 15 heures pour charger entièrement le véhicule. 

La Wallbox, la borne de recharge domestique 

La Wallbox est une borne individuelle de recharge. Vous pouvez l’installer dans une maison ou en copropriété sur votre espace de stationnement. Avec une intensité de 22 A, elle va jusqu’à 22 kW de puissance. Elle peut recharger complètement une voiture de 50 kWh en 7 à 8 heures. 

Installer une borne de recharge : quel prix ? 

Le prix d’une Wallbox reste relativement élevé. Elle coûte entre 1200€ et 1500€ TTC. Ce montant peut être diminué grâce à des systèmes d’aides.

Quelles sont les aides pour une Wallbox ? 

Pour lever les freins à l’acquisition d’une borne de recharge, il existe plusieurs dispositifs d’aides. Découvrons les principaux. 🔎 

La Prime Advenir

La Prime Advenir a été mise en place par l’AVERE. Elle s’adresse aux personnes vivant dans un immeuble en copropriété. Dans le cadre du « droit à la prise », elle leur permet de financer l’installation d’une borne sur un parking privé. Comme l’explique le site du programme « Le montant de votre prime peut atteindre 50% du montant HT de fournitures, de matériels et de travaux dans la limite de 960€ par point de recharge. »

En revanche, cette prime ne peut pas être demandée en maison individuelle. 

Le crédit d’impôt 

Pour les personnes vivant en maison individuelle, il est possible de bénéficier d’une déduction d’impôt via l’installation d’une borne de recharge. Un crédit d’impôt plafonné à 300 € peut financer jusqu’à 75% du prix de la borne. Il est ouvert à tous les ménages sans condition de revenus.  

Les aides locales 

Certaines collectivités territoriales peuvent participer à l’achat de bornes de recharge. Par exemple, la Région Normandie finance jusqu’à 30 % du montant d’une borne de recharge dans la limite de 15 000€. De la même manière, la Région Grand-Est prend en charge jusqu’à 70 % du coût du projet avec un plafond de 1 300€ par borne dans les copropriétés. Il convient de se renseigner auprès des différentes administrations locales pour en savoir plus. 

Caroline

Sources

Article L324-1 du Code de la route - Légifrance : https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000025043014